Aller au contenu principal

FAQ

Que vous soyez étudiant·e ou représentant·e d'un établissement d'enseignement supérieur, intéressé·e par le service d'écoute ou par les actions menées par l'association, ce FAQ est là pour répondre à toutes vos questions sur Nightline France.

Le service d'écoute

Qu’est-ce que Nightline ?

Nightline est un service d’écoute gratuit créé par des étudiant·e·s, pour des étudiant·e·s. Notre service est indépendant, même si nous travaillons avec plusieurs établissements. Nos services téléphoniques et tchat sont ouverts tous les soirs de 21 h à 2 h 30. Nightline est aussi une association qui fait de la prévention auprès des établissements d’enseignement supérieur afin de faire évoluer les perceptions autour de la santé mentale étudiante.

Comment se passe un appel ?

Une fois que tu as entendu ou lu les mots « Bonsoir, Nightline… », l’appel est complètement sous ton contrôle. Tu peux te confier autant que tu veux, sur n’importe quel sujet. Nous sommes là pour t’écouter, sans jugement et en toute confidentialité.

Est-ce qu’il y a une limite à la durée d’un appel ?

Chaque appel doit prendre fin au bout d’une heure et trente minutes par téléphone et deux heures par tchat s’il ne s’est pas terminé naturellement avant. Si tu le souhaites, tu peux nous rappeler immédiatement. Cependant, nous ne faisons pas de lien entre les appels, c’est-à-dire que chaque appel repart de zéro. Nous ne pouvons pas garantir que tu auras le·a même bénévole au bout du fil, mais nous sommes tous·tes formé·e·s  de la même façon.

Combien coûte un appel ?

Les appels n’entraînent aucun coût supplémentaire par rapport à un appel normal, l’association est financée par ses partenaires.

Mon appel est mis en attente, que faire ?

Si ton appel est mis en attente, c’est que Nightline reçoit de plus en plus d’appels et peut-être que tou·te·s les bénévoles sont actuellement occupé·e·s. Tu peux alors essayer de nous joindre sur notre site Internet via le tchat en ligne, ou tu peux nous rappeler un peu plus tard (le service d’écoute est ouvert jusqu’à  2 h 30 du matin). Merci de ta patience !

Mon appel a été redirigé vers une autre Nightline, pourquoi ?

Si la Nightline que tu as appelée n’est pas ouverte ou qu’il n’y a pas de bénévoles disponibles au moment de ton appel, il peut être redirigé vers une autre Nightline en France. Mais pas de panique, tou·te·s les bénévoles Nightline France sont formé·e·s de la même manière, tu recevras donc la même écoute partout.

Est-ce un bot qui répond aux messages sur le tchat ?

Eh non ! Ce sont les mêmes bénévoles, formé·e·s à l’écoute active, qui répondent à tous les messages via le tchat. Nous avons mis en place ce service par écrit car nous savons qu’il est parfois difficile de se confier à l’oral, ou même de s’isoler pour parler librement sans être entendu par ses proches.

Est-ce que je dois être déprimé·e ou suicidaire pour appeler ?

Non, pas du tout. Nous sommes formé·e·s pour être à l’écoute de tous les problèmes, qu’ils soient petits ou grands. Tu n’as même pas besoin d’avoir une raison précise pour appeler – si tu as simplement besoin de discuter ou de parler de ta journée à quelqu’un, tu peux nous contacter.

J’ai besoin de parler à quelqu’un pendant la journée, qui appeler ?

Nightline est un service nocturne tenu par des étudiant·e·s, nous ne sommes donc pas disponibles en journée. Si tu as besoin de parler à quelqu’un pendant la journée, tu peux contacter Fil Santé Jeunes, SOS Amitié ou Suicide Ecoute. Dans tous les cas, ne reste pas dans le silence et n’hésite pas à contacter un service d’écoute.

Les bénévoles Nightline

Et si je veux parler avec un·e bénévole spécifique ou un homme/une femme en particulier ?

Tous·tes nos bénévoles sont formé·e·s de la même façon et comme nous sommes un service anonyme, tu ne peux pas demander un·e bénévole spécifique. Cependant, si tu préfères parler avec un·e autre bénévole, tu peux raccrocher et rappeler.

Est-ce que les bénévoles Nightline sont formé·e·s ?

Oui. Nightline est un service d’écoute qui existe déjà depuis plus de 50 ans en Irlande et en Grande-Bretagne et nous suivons le même système de formation que les services anglophones. Tous·tes les bénévoles participent à une formation avant et pendant leur période d’activité.

Tou·te·s les bénévoles sont-ils/elles étudiant·e·s en psychologie ?

Pas du tout ! Nous ne prenons pas en compte la formation suivie par l’étudiant·e bénévole lors du recrutement. Pour nous, cette diversité fait la richesse de notre service d’écoute car tu peux trouver un appui auprès de pairs qui ont des profils très différents.

Est-ce que le·a bénévole me donnera des conseils ?

Nous ne pouvons pas donner des conseils aux appelant·e·s car nous sommes un service non-directif. Cependant, nous te guiderons dans ta situation vers plus de clarté, ce qui te permettra d’arriver à tes propres conclusions.

Je souhaite devenir bénévole, comment faire ?

Il te suffit de te rendre dans la rubrique dédiée Devenir bénévole, où tu trouveras un formulaire à remplir. On te recontactera le plus vite possible pour faire suite à ta candidature !

Nightline et moi

Je n’ai pas de Nightline dans ma ville, est-ce que je peux vous appeler quand même ?

Nous travaillons actuellement à l’ouverture de plusieurs antennes régionales, qui nous permettront de fournir un service d’écoute dans toutes les grandes villes étudiantes françaises. Nous espérons donc pouvoir bientôt répondre aux appels de tou·te·s les étudiant·e·s qui ressentent le besoin d’être écouté·e·s.

Je suis lycéen·ne, est-ce que je peux contacter Nightline ?

Notre service d’écoute s’adresse aux étudiant·e·s en parcours post-bac uniquement. Nous ne sommes pas formé·e·s pour répondre à des appels de collégien·ne·s ou de lycéen·ne·s. Si c’est ton cas, tu peux contacter Fil Santé Jeunes ou SOS Amitié par exemple. Nous pourrons t’aider dans quelques années !

Je ne parle pas français, est-ce que je peux appeler Nightline ?

Yes ! Le service d’écoute dispose d’une ligne anglophone dédiée aux étudiant·e·s non-francophones vivant en France. Tu trouveras le numéro sur la page de ta Nightline.

Prévention

Je souhaite bénéficier des ateliers de prévention organisés par Nightline, comment faire ?

Si tu penses que ta Fac ou ton école pourrait bénéficier de nos ateliers de prévention, ou si tu souhaites tout simplement en savoir plus sur nos actions de prévention, tu peux contacter la psychologue clinicienne responsable d’actions de prévention et de formations, Aude-Marie Gauthier. Son contact se trouve sur la page Équipe du site.

Tu trouveras également toutes les informations sur ce pôle dans la rubrique Prévention de notre site.

Je travaille dans un établissement d’enseignement supérieur intéressé par les ateliers de prévention organisés par Nightline, comment en savoir plus ?

Si vous êtes professeur·e· ou membre de l’équipe soignante d’un établissement d’enseignement supérieur et que vous souhaitez proposer une action de prévention animée par Nightline à vos étudiant·e·s, merci de contacter la psychologue clinicienne responsable d’actions de prévention et de formations, Aude-Marie Gauthier. Son contact se trouve sur la page Équipe du site.

Vous trouverez également toutes les informations sur ce pôle dans la rubrique Prévention de notre site.

Déstigmatisation

Je suis un·e expert·e ou et un·e influenceur·se et je souhaiterais être interviewé·e, comment faire ?

Si tu souhaites participer à nos actions de déstigmatisation en étant interviewé·e, tu peux contacter la responsable de la création de contenus, Marion Jacquin. Son contact se trouve sur la page Équipe du site.

Nous cherchons notamment des expert·e·s qui pourraient permettre

 

de vulgariser certains concepts liés à la santé mentale par le biais de vidéos.

L'annuaire Nightline

Je suis un établissement d’enseignement supérieur ou une structure professionnelle qui offre un soutien psychologique aux étudiant·e·s. Que dois-je faire pour apparaître dans l’annuaire Nightline France ?

Pour figure dans l’annuaire de notre site, il faut que votre structure ou établissement offre un soutien pour la santé mentale - ce qui comprend l’accueil, l’évaluation, l’orientation ou la prise en charge des étudiant·e·s présentant des difficultés psychologiques - par des professionnel·le·s, par exemple des psychologues, psychiatres, médecins, infirmier·ère·s, conseiller·ère·s d’orientation…Si cela est le cas, alors il vous suffit d’envoyer votre demande à annuaire@nightline.fr, en précisant le nom de votre structure. Au plaisir de vous retrouver dans l’annuaire prochainement !

Je suis étudiant·e et je n’arrive pas à me repérer dans les différentes structures proposées dans l’annuaire de Nightline, que faire ?

De nombreuses structures de tailles différentes peuvent t’offrir un soutien psychologique. Voici un petit récapitulatif pour t’aider à te repérer dans ce mille-feuille d’acteur·ice·s.

  • Les services de santé universitaire (autrement appelés SUMPPS) : propres à chaque université ou à un rassemblement d'universités, il s’agit de services situés dans les campus des établissements qui offrent gratuitement des consultations médicales et/ou des consultations psychologiques ou psychiatriques. 
  • Les Bureau d’Aide Psychologique Universitaire : des centres publics qui offrent un soutien psychologique gratuit spécifiquement aux étudiant·e·s, notamment pour des traitements sur le moyen et long terme. 
  • Autres structures : de nombreuses associations offrent un soutien psychologique gratuit aux étudiant·e·s. Celles recensées ici sont toutes dotées de psychologues et/ou psychiatres professionnel·le·s. 
J’appelle une des structures listées dans l’annuaire mais personne ne répond, que faire ?

Premièrement, ne te décourage pas - si les structures sont surchargées, ce n’est pas signe que tu as mal fait d’appeler ou qu’on ne te répondra jamais. Voici la marche à suivre : 

  • Appelle plusieurs structures, en laissant un message vocal, et envoie-leur des mails - tu ne spammes pas, tu cherches simplement le soutien auquel tu as droit, alors n’hésite pas à insister !
  • Regarde l’heure qu’il est - les structures ont tendance à moins répondre vers les heures de déjeuner donc n’hésite pas à appeler le matin ou l’après-midi. 
  • Regarde les lignes d’écoute nationales qui peuvent offrir un soutien psychologique - de nombreuses sont ouvertes toute la journée. Tu trouveras la liste, selon différentes thématiques, sur le site de Psycom.

Si c’est une urgence, tu peux aller aux services psychiatriques d’urgence dans les hôpitaux de ta région : un·e psychiatre est toujours à disposition quelle que soit l’heure. Et pour toute urgence immédiate psycho-somatique, il faut appeler le SAMU en composant le 15.

Comment Nightline France a-t-elle choisi les structures qui figurent dans son annuaire ?

Cet annuaire vise à recenser les soutiens psychologiques offerts par des professionnel·le·s de santé mentale qui sont mis gratuitement à disposition de la population étudiante, et sont donc ciblés précisément pour cette population. Il ne s’agit pas d’un annuaire de toutes les structures qui offrent un soutien psychologique aux adultes ou aux jeunes. Pour avoir accès à celles-ci, tu peux te référer au site sante.fr ou, si tu as entre 11 et 25 ans, tu peux te référer à la carto santé jeunes

J’ai renseigné des données personnelles pour trouver une structure, sont-elles conservées par Nightline France ?

Non - aucune donnée personnelle que tu insères dans notre annuaire n’est sauvegardée ni utilisée à des fins internes ou externes. Nous ne traquons ni le nom de ton établissement, ni l’adresse de résidence que tu as indiquée, ni ton statut de résident CROUS, ni les langues que tu parles. Pour plus d’informations, tu peux te référer à la page « Confidentialité » de notre site.

Je ne trouve que des structures et établissements parisiens, pourquoi cela ?

L’objectif initial de ce projet, mené en partenariat avec le CROUS de Paris, était de recenser les soutiens psychologiques gratuits mis à disposition des étudiant·e·s parisien·ne·s. Évidemment, nous souhaitons étendre ce projet au reste des académies de France pour offrir un soutien au plus proche de chaque étudiant·e, et nous y travaillons activement. On vous dit donc à bientôt dans les quatre coins de la France !