Aller au contenu principal

Autres ressources

Outre les soutiens psy gratuits que tu trouveras dans l’annuaire interactif, plusieurs ressources existent au niveau local et national. On t’en dit plus ici !
étudiants tenants des livres

Points accueil écoute jeune, Maisons des adolescents et Espaces Santé Jeune

Des structures locales et conviviales qui proposent gratuitement un soutien psychologique et des ressources d'information sur la santé mentale à tous les jeunes jusqu'à 25 ans. Pour les trouver partout en France, cliquez sur le bouton ci-dessous !

Lignes d’écoute spécialisées

Sache que les urgences des hôpitaux peuvent te recevoir à tout moment, et qu'un·e psychiatre sera toujours présent·e ! 

Il existe également de nombreuses lignes d'écoute spécialisées dans certaines problématiques (addiction, solitude, etc.) qui sont ouvertes à tou·te·s.

Le 3114, numéro national de prévention du suicide

Si tu traverses une crise suicidaire, ne reste pas seul·e et prends contact avec la ligne nationale de prévention du suicide ouverte 24h/24 et 7j/7, gratuitement. Un·e professionnel·le du soin, spécifiquement formé·e à la prévention du suicide, sera là pour t’écouter.
panneau Paris

Je n'étudie pas à Paris, que faire ?

Nous espérons étendre « Mon Soutien Psy Gratuit » à toute la France un jour. En attendant, nous actualisons encore notre ancien annuaire, soutien-etudiant.info, qui est disponible dans tout le territoire. Tu y trouveras une liste des soutiens psy gratuits disponibles dans ton académie !

Rejoignez le réseau Mon Soutien Psy Gratuit !

Vous travaillez dans un établissement d'enseignement supérieur et vous souhaitez inscrire votre structure ? Votre établissement n'apparaît pas encore dans Mon Soutien Psy Gratuit ?

Contactez-nous pour rejoindre le réseau !
main tenant un téléphone

Petit lexique pour t’aider à y voir plus clair

C’est bien beau de parler de psychologues, de psychiatres, de psychanalyse, de soins, de consultation… Mais ça veut dire quoi ?
Assistant·e de service social

Un·e assistant·e de service social aide les personnes en difficulté sociale en les renseignant, en les aidant dans leurs démarches, et parfois en les orientant vers des professionnel·le·s en santé mentale et en assurant la liaison avec ceux·celles-ci. 

Il·elle a un diplôme d’État, c’est-à-dire qu’il a suivi une formation théorique et pratique de 3 ans.

Bureau d'aide psychologique universitaire (BAPU)

Centres de consultations psychologiques, notamment psychanalytiques, qui proposent également de l’aide dans certaines démarches administratives si besoin.

Centres médico psychologiques (CMP)

Centres publics ouverts à tou·te·s les résident·e·s d'une zone géographique (et donc aux étudiant·e·s qui y habitent). Ils proposent des consultations psychologiques et psychiatriques gratuites et peuvent souvent recevoir des personnes en urgence.

Psychanalyste

Un psychologue peut être de courant psychanalytique, mais le titre de psychanalyste en tant que tel n’est pas reconnu légalement. Il est lié à un courant de la psychologie appelé psychanalyse, qui se base notamment sur les écrits de Freud. Les psychanalystes doivent en général avoir eux·elles-mêmes suivi une psychanalyse et avoir suivi une formation dans une école ou un institut privé. De manière générale, ils proposent des thérapies de longue durée, pouvant durer plusieurs mois ou plusieurs années.

Psychiatre

Un·e psychiatre est médecin, c’est-à-dire que contrairement au psychologue, il·elle peut diagnostiquer la personne concernée, prescrire des médicaments, des soins ou des traitements : par exemple, il·elle peut décider d’une hospitalisation. Contrairement au psychologue, il·elle a fait des études de médecines, d’une durée de dix ou onze ans.

Psychologue

Un·e psychologue est spécialiste des émotions et comportements humains. Il·elle soutient les personnes qui sont en détresse psychologique ou qui ont des problèmes de santé mentale quelconque, à travers des psychothérapies, dont la forme dépend de sa formation. Il·elle a suivi cinq ans d’études puis un diplôme universitaire de troisième cycle en psychologie.

Psychothérapeute

C’est un terme plus large qui désigne les personnes spécialisées en psychothérapie. Un·e psychothérapeute peut être psychiatre, médecin, psychologue ou encore psychanalyste. Ils·elles ont suivi une formation de 400 heures et un stage. Par ailleurs, ils·elles doivent avoir un doctorat en médecine ou un master en psychologie ou psychanalyse.

Santé mentale

« La notion de santé mentale recouvre un champ très large qui renvoie à un état d’équilibre individuel et collectif et qui permet aux personnes de se maintenir en bonne santé malgré les épreuves et les difficultés. » (ARS). Les problèmes de santé mentale nous concernent tou·te·s et peuvent nous affecter tou·te·s.

Services de santé universitaire (SSU, SUMPPS, SIUMPPS)

Centres de santé liés à des universités ou groupes d’universités, qui proposent des services médicaux, mais aussi psychologiques, avec des consultations psychologiques. Parfois, ils proposent également des activités de groupe. Certains proposent des consultations en visio.

Thérapeute

Ce terme fait référence à l’ensemble des soignant·e·s. Attention : psychothérapeute ≠ thérapeute : psychothérapeute est un titre réglementé, alors que thérapeute est un terme qui ne renvoie pas à un diplôme ou une compétence.

Troubles psychiques

La notion de troubles psychiques recouvre de nombreuses situations : troubles dépressifs, anxiété, phobies, troubles du comportement alimentaire, troubles addictifs, troubles bipolaires… plus de 500 troubles psychiques sont répertoriés par l’OMS. Par ailleurs, 1 personne sur 3 vivra un de ces troubles au cours de sa vie. 

Cependant, tu n’es pas du tout obligé d’avoir un trouble psychique pour consulter un·e psychologue ou un·e psychiatre ! Même si les troubles psychiques ne nous concernent pas tous, la santé mentale, si !

Pour mieux connaître les troubles psychiques (par exemple, reconnaître un trouble dépressif), n’hésite pas à visiter Psycom.

Pour en savoir plus sur ces définitions, tu peux consulter les ressources de Psycom, et le vrai/faux sur la psychiatrie développé par le Réseau Transition