Aller au contenu principal
Temps de lecture : 4 min.

Rentrée = solitude ? Et si on en parlait, vraiment ?

Solitude et isolement, c’est la même ? Pourquoi se sent-on parfois seul·e même en étant entouré·e de nos proches ? Peut-on demander du soutien en toute légitimité quand on se sent seul·e ? Et si on se posait les bonnes questions sur la solitude pour commencer cette année ?
Image
La solitude

L'hiver au plein coeur de l'été

Qui ne s’est jamais senti·e submergé·e par une vague de solitude ? On a tou·te·s vécu cela à un moment ou à un autre, même en étant entouré·e. La solitude peut parfois nous donner l’impression de l’« hiver en plein cœur de l’été », comme le dit Barbara dans sa chanson sur ce sujet. Le bad quoi.

Mais la solitude, ça peut aussi être un choix, voire une nécessité pour se recentrer sur soi. Lorie ne disait-elle pas « Moi j’préfère rester toute seule » (désolée pour les refs de Boomers) ?

Bref, la solitude est un sujet complexe mais qui revient énormément dans les appels reçus chez Nightline. Alors, ce mois-ci, on a décidé de traiter le sujet en long, en large, et en travers.

Parler solitude avec des artistes engagés auprès des étudiant·e·s

Tout d’abord, Nightline a la chance de commencer l’année par une collab de folie avec l’humoriste Fanny Ruwet qui a décidé d’offrir un spectacle solidaire et gratuit à Paris pour les étudiant·e·s. Ce spectacle sera/a été suivi d’une discussion avec le public et une psychologue sur la solitude et la santé mentale étudiante.

 

Fanny nous a confié à cette occasion :

On a vu ces derniers mois à quel point la situation (et la vie mdr) était difficile pour certains étudiants. On entend tellement souvent qu’au début de la vingtaine « ce sont les plus belles années », qu’on se sent parfois honteux quand on se dit qu’en vrai, ça peut être vraiment compliqué. C’est l’âge où on découvre qu’on n’a aucune idée de comment être adulte, que les émotions sont vachement plus complexes qu’on le pensait (...) Avec Nightline, on va tenter d’être ces gens bienveillants pour des jeunes. Et faire au mieux pour leur faire comprendre qu’ils ne sont pas seuls.

Comme quoi, tu vois, tout le monde peut passer par là.

Décoder la solitude avec des étudiant·e·s et des expert·e·s

Ce mois-ci, Nightline te propose également une ribambelle de contenus sur ses réseaux (P.S : notre page @soutien.etudiant a été rebaptisée @NightlineTalks pour l’occasion, plutôt classe non ?) pour mieux comprendre la solitude et surtout, trouver des ressources pour apprendre à vivre avec !

Contre soirée x Fanny Ruwet

Dans le cadre de notre collab avec Fanny Ruwet, on en a profité pour faire une petite (contre) soirée avec elle et revenir sur ses années d’étudiante.

Psy Q&A

On vous présente Eléonore, docteure en psychologie chez Nightline. Ce mois-ci, Eléonore enfile sa veste en cuir et répond à tous vos voicenotes envoyés sur Insta.

La solitude, comme beaucoup de choses dans le psychisme humain, ça peut aller du normal au pathologique. En fait, c’est tout à fait normal de se sentir seul·e à un moment dans sa vie, même à plusieurs moments, d’autant plus quand on est vraiment isolé·e, par exemple quand on rentre dans une nouvelle filière, quand on change de fac, quand on change de classe…

Ressources

Si tu kiffes être seul·e et que tout se passe bien pour toi, tu peux partager ces contenus sur tes réseaux pour en faire profiter tes potes. Si tu ressens de la solitude et que tu as besoin de soutien, déjà bravo d’avoir réussi à identifier ces émotions pas toujours très cools. Tu peux consulter les ressources suivantes pour en parler :

Rédacteur·rice : Marion Jacquin
Publié le 08/09/2021 à 18h09
Dernière mise à jour le 16/09/2021 à 10h29